Section Roquevaire
Section Roquevaire

Avec Defferre

0 commentaire Le par

En cette période de fin d'année et bientôt des municipales, n'oublions pas les lutteurs qui ont fait hier et chez nous le Parti. Nous pouvons nous inspirer de leur action. Voici ici en rappel la copie de la lettre adressée via la fédération à tous les secrétaires de section en avril. Remarquer le post-scriptum.

La crise en banlieue

0 commentaire Le par

Les effets de la crise se sont concentrés en banlieue LE MONDE | 18.12.2013 à 11h30 • Mis à jour le 18.12.2013 à 12h51 |Par Sylvia Zappi L'écart de revenus entre les quartiers classés en ZUS et les autres territoires urbains « continue à se creuser ». Plus inquiétant : cette dégradation s'opère alors que le revenu moyen est reparti à la hausse dans les villes voisines comme dans l'ensemble du territoire. La courbe du chômage montre les mêmes inflexions. Le décrochage dû à la crise depuis 2009 est bien réel. On savait qu'une plus grande précarité sociale sévissait dans les ZUS : la proportion des personnes y vivant sous le

Brèves sur le nucléaire

0 commentaire Le par

  LE NUCLEAIRE AU JOUR LE JOUR France - Le coût du nucléaire L'Assemblée nationale a acté le 11 décembre la mise en place d'une commision d'enquête sur le "coût du nucléaire en France, la durée d'exploitation des réacteurs et divers aspects économiques et financiers de la production et de la commercialisation de l'electricité nucléaire". En effet, les coûts de démantèlement des 19 centrales françaises et de gestion des déchets nucléaires sont encore méconnus. Les estimations d'EDF sont les suivantes: 18,4 milliards d'euros pour les opérations de démantèlement et 28,4 milliards d'euros pour la gestion

Le démantèlement des installations nucléaires civiles

0 commentaire Le par

« Le démantèlement des installations nucléaires civiles. Enjeux juridiques, économiques et questions de sécurité(s) » Compte rendu du colloque du CERDACC, Mulhouse, 14 novembre 2013 I. Le cadre juridique du démantèlement des installations nucléaires de base Il s’agit de prendre en compte l’exploitation de l’installation mais également le devenir de celle-ci lorsqu’elle sera définitivement mise à l’arrêt puis démantelée.  Bien qu’aucune définition légale n’en ait été donnée par le législateur, l’Autorité de Sûreté Nucléaire définit cette phase précise de la vie d’une installation comme «

Le nucléaire devant la Cour Européenne des Droits de l’Homme

0 commentaire Le par

JAC 139 Rubrique : Actualité juridique Auteur : Muriel Rambour, maître de conférences à l'UHA, membre du CERDACC LE NUCLEAIRE DEVANT LA COUR EUROPEENNE DES DROITS DE L’HOMME L’Association Trinationale de Protection Nucléaire (TRAS-ATPN) – un collectif de communes, d’associations et de citoyens français, suisses et allemands dont le siège est établi à Bâle – a annoncé à la fin du mois

La Bouilladisse: le PS dans la liste du maire pour les municipales

0 commentaire Le par

Ci-dessous le courrier envoyé le 13 décembre d' investiture des adhérents du PS dans la liste d'union de la gauche conduite par le Maire sortant, Monsieur André Jullien, pour les prochaines  municipale Monsieur le Maire, Concernant l'objet, vous avez bien voulu inclure dans votre liste des membres du Parti Socialiste. Au nom de la Fédération je vous en remercie, et je suis sûr qu'ils seront dévoués, sous votre autorité,  afin de satisfaire vos Administrés et de porter les valeurs de la Gauche. Pour la bonne forme, je porte à votre connaissance que la Fédération du Parti Socialiste des Bouches-du-Rhône a validé le vote de la section de Roquevaire,  qui comprend La Bouilladisse,

Les députés adoptent le projet de loi sur les métropoles

0 commentaire Le par

Les députés adoptent à nouveau le projet de loi sur les métropoles    Les députés ont adopté hier en seconde lecture le projet de loi de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles La création de la métropole d’Aix-Marseille n’a pas été à nouveau débattue en raison d’un vote identique du Sénat et de l’Assemblée nationale en juin et juillet derniers.    Les députés ont confirmé le principe de l’élection au suffrage universel direct, en 2020, des conseillers métropolitains tout en modifiant le dispositif adopté en commission des lois. Ainsi, alors que cette dernière avait prévu que les conseillers élus dans le cadre de la circonscription communale

Réforme des rythmes scolaires: point de vue syndical

0 commentaire Le par

Tribune parue dans Les Échos du 5 décembre 2013, co-signée par Frédéric Sève (SG Sgen-CFDT), Ivan Béraud (SG F3C), Marie-Odile Esch (SG Interco-CFDT), Bruno Lamour (SG FEP-CFDT). Les fédérations F3C, Interco, FEP et Sgen syndiquent respectivement les animateurs, les personnels municipaux, les enseignants du privé et ceux du public. Le débat sur la réorganisation de la semaine scolaire est révélateur de l'incapacité française à construire un dialogue social de qualité, ce que regrette la CFDT. Le goût pour la posture et la caricature, le soin que certains mettent à fausser les termes du débat pour le mener dans l'impasse, révèlent une haute maîtrise collective de l'art de rendre impossible les

L’Europe protège ses travailleurs

0 commentaire Le par

L’accord est intervenu sur les travailleurs détachés, après plusieurs heures de négociation, ce lundi 9 décembre, entre les 28 pays de l’Union européenne. C’est une belle réussite pour le gouvernement français qui a su défendre ce dossier et obtenir les soutiens nécessaires pour renforcer la réglementation européenne en vigueur.  Contre le Royaume-Uni mais avec l’Allemagne et la Pologne, la France impose des règles sociales européennes. On voit à nouveau dans cette affaire toute l’importance du rôle des pouvoirs publics élargis maintenant à l’échelle européenne. Pour assurer une Europe sociale, il est important d’imposer des règles contre le laisser-faire défendu  par l’idéologie libérale. Face à l’extrémisme nationaliste qui voudrait fermer les frontières et revenir au

OCDE: Un rapport pointe les « défis » qui attendent la Métropole

0 commentaire Le par

L' Organisation de Coopération et de Développement Economique : un rapport pointe les « défis » qui attendent la métropole Aix-Marseille La métropole Aix-Marseille a « des potentialités insuffisamment exploitées », elle reste une métropole « dynamique » mais « les défis sont nombreux » et elle devra surmonter « ses fragmentations », a souligné hier à Marseille le secrétaire général de l’OCDE, le Mexicain Angel Curria, en remettant à Marylise Lebranchu, ministre de la Décentralisation, le rapport Vers une croissance plus inclusive de la métropole Aix-Marseille. L’OCDE y révèle que la zone correspondant à la future métropole Aix-Marseille Provence (dont la création est prévue le 1er janvier 2016) a enregistré la deuxième plus forte croissance de l’emploi des

SCoT: Schéma de Cohérence Territoriale du Pays d’Aubagne et de l’Etoile

0 commentaire Le par

Pays d'Aubagne et de l'Etoile Depuis 2007, l’agAM ( agence d'urbanisation de l' Agglomération Marseillaise ) est chargée d’accompagner le Syndicat Mixte dans la conduite des études, l’animation de la concertation et l’élaboration des documents constitutifs du Schéma de Cohérence Territoriale ( SCoT  ). La procédure d’élaboration du SCoT a été engagée en 2007 par le Syndicat Mixte réunissant la Communauté d’Agglomération du Pays d’Aubagne et de l’Étoile (12 communes) et la commune de Gréasque (hors EPCI  ). Elle a pour objet de guider, pour les vingt prochaines années, le développement de ce territoire

Le budget de la Sécurité Sociale définitivement adopté

0 commentaire Le par

Le budget de la Sécurité sociale définitivement adopté Les députés ont définitivement voté hier ( 03 décembre) le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) Le PLFSS a pour objectif de réduire le déficit du régime général de la Sécurité sociale de 3,4 milliards d’euros, en se fondant sur de nouvelles recettes et des économies supplémentaires. Au chapitre des recettes figurent une hausse de 0,15 point des cotisations retraites, un taux uniforme de 15,5% de prélèvement sur les assurances-vie, ou encore la nouvelle taxe sur les boissons énergisantes. Pour ce qui est des économies – plus de 4 milliards d’euros – on peut retenir le décalage de

Les derniers contenus multimédias