Section Roquevaire
Section Roquevaire

Brèves sur le nucléaire

0 commentaire Le par

 

LE NUCLEAIRE AU JOUR LE JOUR

France – Le coût du nucléaire

L’Assemblée nationale a acté le 11 décembre la mise en place d’une commision d’enquête sur le « coût du nucléaire en France, la durée d’exploitation des réacteurs et divers aspects économiques et financiers de la production et de la commercialisation de l’electricité nucléaire ». En effet, les coûts de démantèlement des 19 centrales françaises et de gestion des déchets nucléaires sont encore méconnus. Les estimations d’EDF sont les suivantes: 18,4 milliards d’euros pour les opérations de démantèlement et 28,4 milliards d’euros pour la gestion des déchets radioactifs sur le long terme.

Japon – Fukushima – Début du démantèlement

Les opérations de démantèlement de la centrale nucléaire de Fukushima ont débuté le 18 novembre et seront conduites jusqu’à fin 2014. Il s’agit pour l’entreprise TEPCO d’extraire plus de 1500 barres de combustible nucléaire présentes dans la piscine du réacteur n°4 de la centrale. Cela équivaut à une quantité de césium 137 (dont la radioactivité diminue seulement au bout de 30 ans) 5000 fois supérieure à celle libérée par le bombardement atomique d’Hiroshima… L’opération est dangereuse : en effet, la piscine s’élève à 18 mètres de hauteur et ses fondations ont été rendues fragiles par une explosion survenue quelques jours après la catastrophe de mars 2011.

France – Bure

Une « conférence de citoyens » sur le projet de « Centre industriel de stockage géologique des déchets radioactifs » (Cigéo) – les plus nocifs et les plus résistants produits par l’industrie nucléaire française-, à Bure (Meuse) aura lieu durant la période de mi-décembre à mi-février 2014. Cette conférence avait été annoncée en juillet 2013 par la Commission nationale du débat public (CNDP) alors que les réunions publiques étaient empêchées par des manifestations d’opposants. Il s’en était suivi des séances de questions-réponses sur Internet. A présent, 19 personnes retenues par l’institut de sondage Ipsos participeront à la conférence avec plusieurs représentants des départements de la Meuse et de la Haute-Marne directement concernés par le projet d’enfouissement. Le groupe communiquera son avis sur le projet à la mi-février 2014. L’ensemble de ces dispositions est dénoncé par le collectif « BureStop ».
La formule de la « conférence de citoyens », couramment appliquée dans les pays du nord de l’Europe, n’a été que très rarement utilisée en France : sur les OGM (1998), le changement climatique (2002), les antennes-relais à Paris (2002).

Ces articles sont parus dans le N°139 de décembre 2013 du JAC: Journal des Accidents et des Catastrophes

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Sur le même thème, lire aussi :

Lire ici l'article publié dans le journal " et les autres" de la Fondation Abbé Pierre , N° 93 de octobre 2016
Le par
        La situation financière globale des collectivités locales s'est globalement améliorée au cours de l'année 2015 car « les efforts de gestion des collectivités
Le par

Les derniers contenus multimédias