Section Roquevaire
Section Roquevaire

Etat des lieux des rythmes scolaires en Ile-de-France

0 commentaire Le par

        Les élus franciliens viennent d’apporter un témoignage des difficultés que rencontrent les maires dans la mise en œuvre de la réforme des rythmes scolaires.Plus de 90 % ont appliqué la réforme à la rentrée 2014 bien qu’un grand nombre étaient au départ « vent debout » contre cette réforme,

        L’Amif a réalisé une enquête cet été auprès d’un échantillon représentatif de 116 communes franciliennes. Les nouvelles activités périscolaires (NAP)  ont considérablement alourdi le budget dédié à l’éducation, déjà l’un des premiers postes budgétaires des communes (près d’un quart de leur budget). Or, cet accroissement des dépenses n’a souvent pas été suivi d’aides proportionnelles, les aides obtenues par la Caisse d’Allocations Familiales ne couvrant que 0 à 12 % de l’augmentation de ce budget, et le fond d’amorçage de l’État étant nettement insuffisant ».

        Cela explique que près de la moitié (47 %) des communes ait décidé de rendre payantes ces NAP depuis cette rentrée, malgré le mécontentement des parents. D’autant que pour cette année scolaire 2016-2017, trois quarts « des maires franciliens craignent de devoir augmenter les dépenses de personnel, 43 % celles de matériels et 26 % celles de restauration collective ».
        Ils réclament aussi un soutien continu et soutenu de l’État en faveur de l’équipement numérique des écoles. L’enquête de l’Amif La réforme de l’École en questions a, en effet, également dressé l’état des lieux de l’équipement numérique des écoles franciliennes.  Les ordinateurs (85 %) et les vidéoprojecteurs (75 %) sont les outils les plus utilisés, loin devant les tablettes (20 %) et la cyber-base (15 %).
« Si ces chiffres démontrent qu’il reste encore du chemin à parcourir, 59 % des communes d’Ile-de-France prévoient de nouveaux investissements en équipement numérique. Il est donc primordial que l’État tienne ses engagements en soutenant financièrement et matériellement les collectivités s’il veut que l’école soit pionnière dans le numérique ».

Publié dans « MaireInfo » du 28 septembre 2016

E.S.

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Sur le même thème, lire aussi :

Lire ici l'article publié dans le journal " et les autres" de la Fondation Abbé Pierre , N° 93 de octobre 2016
Le par
        La situation financière globale des collectivités locales s'est globalement améliorée au cours de l'année 2015 car « les efforts de gestion des collectivités
Le par

Les derniers contenus multimédias