Section Roquevaire
Section Roquevaire

Les efforts de gestion des Collectivités

0 commentaire Le par

        La situation financière globale des collectivités locales s’est globalement améliorée au cours de l’année 2015 car « les efforts de gestion des collectivités ont commencé à produire des résultats perceptibles ». C’est le constat du 4e rapport annuel sur les finances locales, présenté, hier, par la Cour des comptes.
        Cette amélioration budgétaire s’explique par un rebond des recettes fiscales en 2015 – « la plus forte progression depuis la réforme de la fiscalité locale de 2011 », 
        La baisse des dépenses des collectivités et des investissements auraient également permis une amélioration de la situation financière globale des collectivités . Autre point de satisfaction : la diminution du rythme des dépenses de fonctionnement. Un recul dû aux baisses des achats de biens et de services mais aussi des subventions versées. Par ailleurs, « le rythme de progression des dépenses de personnel a été divisé par trois »
        Si la Cour des comptes observe donc une amélioration globale de la situation financière des collectivités, elle constate toutefois que celle-ci varie selon la nature des collectivités. Ainsi, cette évolution a été, en premier lieu, plus favorable aux communes et aux groupements intercommunaux. 

        De grandes disparités de situations cohabitent au sein même de chaque catégorie de collectivités. La proportion de communes en grande difficulté financière – 23 % des villes de 20 000 à 50 000 habitants et quatre des 39 villes de plus de 100 000 habitants ont une épargne nette négative .

        Les départements n’ont pu, quant à eux, que « freiner l’érosion de leur épargne » alors que les régions ont connu l’évolution la plus défavorable malgré la poursuite des investissements. .
        Toutefois, l’institution s’inquiète des perspectives d’évolution des finances locales pour 2016. En effet, cette année, la baisse des transferts financiers de l’Etat devrait être plus importante qu’en 2015 et la progression des recettes fiscales devrait ralentir nettement. 
        Dans ce contexte, la Cour recommande aux collectivités de « poursuivre leurs efforts de maîtrise des dépenses de fonctionnement (qui) constituent le principal levier dont elles disposeront pour préserver leur capacité d’autofinancement ». Ainsi, ils réclament une meilleure maîtrise des effectifs qui se seraient accrus de 27,5 % de 2002 à 2013 (405 000 agents supplémentaires, dont 243 000 agents pour le secteur communal), selon les chiffres de la Cour des comptes. 
        Mais, le rapport pointe également des « faiblesses de gestion » : un temps de travail des agents « rarement conforme à la durée réglementaire », un absentéisme « important », des politiques d’avancement à l’« impact budgétaire rarement anticipé » ou un remplacement des départs à la retraite « trop souvent systématique ».

Publié par « MaireJnfo » du 12 octobre 2016

 

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Sur le même thème, lire aussi :

Lire ici l'article publié dans le journal " et les autres" de la Fondation Abbé Pierre , N° 93 de octobre 2016
Le par
        La situation financière globale des collectivités locales s'est globalement améliorée au cours de l'année 2015 car « les efforts de gestion des collectivités
Le par

Les derniers contenus multimédias