Section Roquevaire
Section Roquevaire

Les efforts de gestion des Collectivités

0 commentaire Le par

        La situation financière globale des collectivités locales s'est globalement améliorée au cours de l'année 2015 car « les efforts de gestion des collectivités ont commencé à produire des résultats perceptibles ». C'est le constat du 4e rapport annuel sur les finances locales, présenté, hier, par la Cour des comptes.         Cette amélioration budgétaire s'explique par un rebond des recettes fiscales en 2015 – « la plus forte progression depuis la réforme de la fiscalité locale de 2011 »,          La baisse des dépenses des collectivités et des investissements auraient également permis une amélioration de la situation

Paris, championne des starts-up, en passe de devancer Londres

0 commentaire Le par

Une vue de Paris. (© F. Guillot / AFP) Avec une quarantaine d'incubateurs de start-up, dont le plus important d'Europe et bientôt du monde grâce à la Station F de Xavier Niel, Paris s'affirme comme un haut lieu d'attractivité pour les jeunes entreprises innovantes, au moins autant que Londres. Témoin de cette explosion : "le Tremplin", dernier né de Paris&Co, l'agence de développement économique et d'innovation de Paris, un incubateur dédié aux start-up du secteur sportif dont les locaux sont situés au coeur du stade Jean Bouin (XVIe).        La vocation

Projet de loi de finance 2017

0 commentaire Le par

Retour du déficit sous la barre fatidique des 3% du PIB, prélèvement à la source, baisses d'impôts et hausse des dépenses consacrées à l'emploi et la sécurité… Voici les points clés du projet de loi de finances 2017, présenté mercredi par Bercy.         Pour la première fois depuis dix ans, le déficit public devrait repasser l'an prochain sous la barre des 3% du Produit intérieur brut (PIB), Bercy prévoyant même un reflux à 2,7%, après 3,3% cette année. Ce retour dans les clous européens devrait permettre à la dette publique de se stabiliser, à 96% du PIB après 96,1% en 2016... Du moins si

Etat des lieux des rythmes scolaires en Ile-de-France

0 commentaire Le par

        Les élus franciliens viennent d'apporter un témoignage des difficultés que rencontrent les maires dans la mise en œuvre de la réforme des rythmes scolaires.Plus de 90 % ont appliqué la réforme à la rentrée 2014 bien qu'un grand nombre étaient au départ « vent debout » contre cette réforme,         L'Amif a réalisé une enquête cet été auprès d'un échantillon représentatif de 116 communes franciliennes. Les nouvelles activités périscolaires (NAP)  ont considérablement alourdi le budget dédié à l'éducation, déjà l'un des premiers postes budgétaires des communes (près d'un quart de leur budget). Or, cet accroissement des dépenses n'a souvent

Les retraites publiques

0 commentaire Le par

 Dans son dernier rapport annuel sur les comptes de la Sécurité Sociale publié ce 20 septembre, la Cour des comptes souligne que les efforts consentis depuis 1993 par les salariés du privé ont permis un redressement financier significatif de leurs régimes de retraite. Toutefois, elle invite les partenaires sociaux à ne pas relâcher leurs efforts et à poursuivre les réformes, notamment en vue de résorber progressivement la dette inquiétante (70 milliards d’euros fin 2015 !) accumulée à la fois par le régime de base et le Fonds de Solidarité Vieillesse.  Les déséquilibres de certains régimes privés qui pointent souvent plusieurs milliards par

Traitement Bio – Toxiques naturellement

0 commentaire Le par

Lire ici l'article publié dans le Magazine "Que Choisir" N° 550 de septembre 2016. D'où il appert que les traitements bio, quoique l'on pense trop souvent, ne sont pas sans possibilité d'ajouts très toxiques. Cela se comprend d'ailleurs car, pour être efficace, il faut nécessairement que le traitement appliqué, qu'il soit "chimique" ou bio, possède une ou des matières actives toxiques, en particulier afin de lutter contre les déprédateurs, les micro-organismes, etc...

RSA

0 commentaire Le par

RSA : le gouvernement mettra plus d'argent pour aider les départements      A une semaine du congrès des départements de France, le gouvernement vient de confirmer le renouvellement en 2016 du fonds de solidarité pour les départements en difficulté de paiement du RSA. Ce fonds tournerait « autour de 200 millions d’euros cette année », quand il était de 50 millions d’euros l’an dernier. Le montant est donc quadruplé par rapport à l’an dernier où seuls 10 départements en avaient bénéficié. On en déduit logiquement que quatre fois plus de départements en bénéficieront. Ce qui corrobore l’estimation de l’Assemblée des départements de France (ADF) sur le nombre de

Faute d’argent, les plus pauvres sacrifient leur santé

0 commentaire Le par

Faute d’argent, les plus pauvres sacrifient leur santé      Parmi les Français les plus pauvres (ceux qui appartiennent à un ménage dont le revenu mensuel net est inférieur à 1 200 euros), la moitié a déjà renoncé ou repoussé une consultation chez le dentiste, soit un bond de 22 points par rapport à 2008, et près de 4 sur 10 un rendez-vous chez un ophtalmologiste (39%, + 9 points), selon le 10e baromètre Ipsos/Secours populaire.       Dans les foyers les plus modestes, 64% indiquent avoir eu des difficultés au moment de payer des actes médicaux mal remboursés par la Sécurité sociale.    

Bilan de la loi sur la transition énergétique

0 commentaire Le par

Un an après la loi de transition énergétique, bilan en demi-teinte      Presqu’un an jour pour jour après la promulgation de la loi de transition énergétique pour la croissance verte (TECV), Ségolène Royal, ministre de l’Environnement, a réuni vendredi des élus des collectivités labellisées « Tepos », territoires à énergie positive. Les Tepos – qui reçoivent chacun une subvention de 500 000 euros – apparaissent aujourd’hui comme l’une des réussites de cette loi, aux dires mêmes des associations environnementales.      Du côté des optimistes  on souligne que 80 % des décrets d’application ont été publiés en un an, et pas des moindres : chèque énergie,

Coût des rythmes scolaires

0 commentaire Le par

Rythmes scolaires : la nouvelle enquête de l'AMF confirme le coût important pour les communes et intercommunalités         Le coût annuel brut moyen par enfant est estimé cette année à 231 euros pour les communes .  Une fois déduites les aides du fonds de soutien et celles des Caf, ce coût atteint 161 euros. Pas de différence entre les communes et les intercommunalités. En revanche, le reste à charge est légèrement moins lourd pour les intercommunalités (66%) quand les communes doivent assumer 70% et plus encore les communes rurales (73%). Cette différence s'explique sans doute par le fait que les intercommunalités ont davantage développé

Le coût des crèches

0 commentaire Le par

Crèches : les charges de personnel constituent près des trois-quarts des dépenses      Les charges de personnel représentent les trois quarts (74,7 %) du prix de revient moyen d'une heure de crèche ou établissement d'accueil du jeune enfant (EAJE). C'est le résultat d'une étude sur les coûts de fonctionnement des crèches réalisée à la demande de la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf). Les achats (7,1 %), les amortissements et provisions (5,1 %) et les services extérieurs d'entretien, la location, la sous-traitance générale, etc. (5 %) constituent les principales autres charges. En additionnant les amortissements et provisions, les charges de location, de copropriété et d'entretien, les coûts liés à l'immobilier

Inégalité dans l’enseignement

0 commentaire Le par

Inégalité dans l’enseignement : la France toujours très mauvaise élève       Ce n’est guère qu’une confirmation : l’étude Pisa (Programme international pour l’évaluation des élèves) publiée en 2013 faisait déjà état de l’écart inquiétant entre les niveaux scolaires des élèves venant de milieux favorisés et venant de familles pauvres . L’étude de l’Unicef va dans le même sens, jugeant, en France, les écarts de réussite « très importants » entre les enfants des différentes couches sociales.      C’est le Danemark qui occupe la tête du classement, et Israël et la Turquie qui sont derniers. Globalement, les inégalités se sont creusées presque partout depuis 2008 .Sur

Organisation des primaires

0 commentaire Le par

Organisation de primaires : les obligations des maires        Le ministre de l’Intérieur vient de publier une circulaire aux préfets pour rappeler les règles du jeu, en particulier les obligations des maires.        Bernard Cazeneuve rappelle que le Code électoral donne obligation (art. L.28) de communiquer la liste électorale à « tout électeur, tout candidat, tout parti ou groupement politique » qui en fait la demande. La circulaire rappelle que les maires sont « libres » de répondre, ou non, aux demandes de mise à disposition de locaux, de personnel communal ou de matériel, avec certaines exceptions toutefois. Les locaux communaux peuvent être mis à disposition « selon le droit commun », prêtés ou

Les derniers contenus multimédias