Section Roquevaire
Section Roquevaire

Traitement Bio – Toxiques naturellement

0 commentaire Le par

Lire ici l'article publié dans le Magazine "Que Choisir" N° 550 de septembre 2016. D'où il appert que les traitements bio, quoique l'on pense trop souvent, ne sont pas sans possibilité d'ajouts très toxiques. Cela se comprend d'ailleurs car, pour être efficace, il faut nécessairement que le traitement appliqué, qu'il soit "chimique" ou bio, possède une ou des matières actives toxiques, en particulier afin de lutter contre les déprédateurs, les micro-organismes, etc...

Bilan de la loi sur la transition énergétique

0 commentaire Le par

Un an après la loi de transition énergétique, bilan en demi-teinte      Presqu’un an jour pour jour après la promulgation de la loi de transition énergétique pour la croissance verte (TECV), Ségolène Royal, ministre de l’Environnement, a réuni vendredi des élus des collectivités labellisées « Tepos », territoires à énergie positive. Les Tepos – qui reçoivent chacun une subvention de 500 000 euros – apparaissent aujourd’hui comme l’une des réussites de cette loi, aux dires mêmes des associations environnementales.      Du côté des optimistes  on souligne que 80 % des décrets d’application ont été publiés en un an, et pas des moindres : chèque énergie,

La lutte contre l’incivisme

0 commentaire Le par

A Cannes, la lutte contre l’incivisme générerait de « fortes économies »         A Cannes, depuis les dernières municipales, la lutte contre l’incivisme est la grande priorité du maire,         Outre l’amélioration de la qualité de vie de la ville, des « économies fortes » ont déjà été constatées. Le coût annuel du nettoyage des déjections canines, par exemple, serait ainsi passé de 700 000 euros en 2013 à 199 000 euros en 2016. Et les incivilités baisseraient : en 2005, la ville dépensait 560 000 euros pour nettoyer les 63 000 m2 de tags. Dix ans plus tard, elle n’en dépenserait plus

30 milliards d’euros dans l’économie régionale d’ici 2020

0 commentaire Le par

Contrats de plan : plus de 30 milliards d’euros injectés dans l’économie régionale d’ici 2020        Le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET) a publié le 7 janvier une note révélant que plus de 30 milliards d’euros seront injectés d’ici 2020 dans l’économie régionale grâce aux contrats de plan Etat-Région (CPER) : 14,3 milliards d’euros de l’Etat, 15,2 milliards des régions et 900 millions des collectivités infrarégionales signataires.          La priorité d’investissement de ces contrats reste le transport pour lequel la moitié des engagements financiers sera mobilisée (soit 15,2 milliards d’euros). Un domaine qui est « aussi le plus

Le mandat régional jusque 2021

0 commentaire Le par

Le mandat régional 2015-2021 fortement impacté par la loi Notre        Les treize régions métropolitaines créées au 1er janvier dernier perdent certes la clause de compétence générale mais elles sont confortées en tant que responsables de grands blocs de compétences . Elles héritent aussi de nouvelles compétences obligatoires (transports urbains et gares routières au 1er janvier 2017, transports scolaires au 1er septembre 2017) et facultatives (aérodromes de l’État, ports départementaux).         Trois schémas stratégiques sont attendus et devront être coproduits. Les régions devront en premier lieu élaborer d’ici au 31 décembre 2016 un schéma régional de développement économique, d’innovation

Transition énergétique: le projet de loi adopté

0 commentaire Le par

           Cette fois, c’est terminé : le projet de loi de transition énergétique pour la croissance verte a été définitivement adopté, hier soir, à l’Assemblée nationale........mais sous réserve cependant de la non censure par le Conseil Constitutionnel.  Malgré la procédure accélérée engagée par le gouvernement, il aura fallu tout de même un an pour que ce texte ambitieux et touffu (66 articles et plus de 120 pages pour la dernière version) soit adopté, après avoir été très largement modifié par les députés et les sénateurs.      Ce texte est composé de huit grands titres : objectifs pour lutter contre le

Une enquête sur les opinions environnementales des français

2 commentaires Le par

   Le Commissariat général au développement durable (CGDD) a publié ce matin une enquête sur les « opinions environnementales des Français en 2014 ». On y apprend notamment que le principal problème environnemental ressenti au quotidien par les Français reste le bruit. Lorsque l’on demande aux personnes interrogées quel est le problème environnemental qu’elles jugent « le plus préoccupant », il faut d’abord noter que moins de 3% répondent « aucun », ce qui prouve au moins que la préoccupation de l’environnement est réellement entrée dans les mœurs. C’est le réchauffement climatique qui est jugé le plus préoccupant, juste devant la qualité de l’air. On note

Transports urbains: la FNAUT dresse un sombre bilan

0 commentaire Le par

  La Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports (Fnaut) a publié vendredi, lors d’une conférence de presse, un état des lieux fort pessimiste du transport urbain en France, les jugeant « à la veille d’une crise ». Elle estime cependant que même en cette période de disette financière, les collectivités locales ont des solutions pour ne pas laisser le transport urbain péricliter.           Parmi les points noirs que note la Fnaut, le fait que « le gouvernement se désintéresse des transports publics » :l’abandon de l’écotaxe, la relance des investissements routiers et la hausse de la TVA sur les transports publics

450 millions pour les transports urbains ( dont voie de Valdonne)

0 commentaire Le par

         C’est un énorme « ouf » de soulagement qu’ont poussé hier plusieurs dizaines de collectivités engagées dans d’importants projets de transports collectifs. Cette fois, ça y est : le gouvernement a révélé les résultats de l’appel à projet « Transports collectifs et mobilité durable ». L’État va mettre la somme non négligeable de 450 millions d’euros sur la table pour co-financer 99 projets.        Serait-ce le grand retour de l’État dans le financement du transport urbain ? Il y a quelques raisons de le croire. Cela fait plus de dix ans, en effet, qu’en 2003 le gouvernement de Jean-Pierre Raffarin avait assommé des

Ile-de-France: une politique vélo qui porte ses fruits

0 commentaire Le par

L’usage du vélo dans la région capitale a connu une lente décroissance à partir des années 1970, avec un point bas en 1991. Il s’est alors stabilisé jusqu’en 2001, avant de remonter sous l’impulsion de politiques volontaristes – aménagements de nombreux itinéraires cyclables et mise en place du vélo en libre-service à Paris et dans plusieurs communes limitrophes.                         Aujourd’hui, le nombre de déplacements en vélo dans la région atteint 650 000 par jour – contre 273 000 en 1991. Ce chiffre reste évidemment marginal ramené aux 42 millions de déplacements quotidiens dans la région, mais

Des pistes pour « manger local » dans les cantines

0 commentaire Le par

       Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, a présenté hier le guide Mangez local en restauration collective, qui sera envoyé dès aujourd’hui « à tous les maires ».       Il y a un problème : les règles qui encadrent la commande publique interdisent le critère d’attribution fondé « directement ou indirectement » sur l’origine géographique du lien – ce motif étant contradictoire avec la notion d’égalité des candidats à l’offre.       Le guide présenté expose, sur 90 pages, une méthode, permettant de contourner les « freins juridiques » tout en restant, naturellement, dans les clous.      Il est par exemple conseillé aux

Réchauffement climatique: nouveau rapport alarmant

0 commentaire Le par

      Les experts du Giec ne parlent même plus de stopper le réchauffement climatique, mais de le ralentir : ils estiment qu’il est «encore possible » de le contenir en-dessous de + 2° d’ici 2100.      Quelques-uns des constats du Giec sont accablants : le niveau de gaz à effet de serre dans l’atmosphère n’a jamais été aussi important « depuis 800 000 ans » (information qu’il est possible de connaître notamment grâce à l’étude des calottes glaciaires). Depuis le début de la révolution industrielle, 2000 milliards de tonnes de CO2 ont été émises… dont la moitié durant les 40

Les derniers contenus multimédias