Section Roquevaire
Section Roquevaire

Les efforts de gestion des Collectivités

0 commentaire Le par

        La situation financière globale des collectivités locales s'est globalement améliorée au cours de l'année 2015 car « les efforts de gestion des collectivités ont commencé à produire des résultats perceptibles ». C'est le constat du 4e rapport annuel sur les finances locales, présenté, hier, par la Cour des comptes.         Cette amélioration budgétaire s'explique par un rebond des recettes fiscales en 2015 – « la plus forte progression depuis la réforme de la fiscalité locale de 2011 »,          La baisse des dépenses des collectivités et des investissements auraient également permis une amélioration de la situation

Paris, championne des starts-up, en passe de devancer Londres

0 commentaire Le par

Une vue de Paris. (© F. Guillot / AFP) Avec une quarantaine d'incubateurs de start-up, dont le plus important d'Europe et bientôt du monde grâce à la Station F de Xavier Niel, Paris s'affirme comme un haut lieu d'attractivité pour les jeunes entreprises innovantes, au moins autant que Londres. Témoin de cette explosion : "le Tremplin", dernier né de Paris&Co, l'agence de développement économique et d'innovation de Paris, un incubateur dédié aux start-up du secteur sportif dont les locaux sont situés au coeur du stade Jean Bouin (XVIe).        La vocation

Equilibre budgétaire et réforme pour la France

0 commentaire Le par

La leçon de l’Allemagne à la France Équilibre budgétaire et réformes Plutôt que déficits et immobilisme Taux de chômage de l’OCDE (En pourcentage de la population active)        Les résultats sont clairs : depuis 2005, le chômage a reculé très fortement en Allemagne (le taux est presque trois fois plus faible aujourd’hui), alors qu’il a augmenté en France avant de se stabiliser au-dessus des 10%, et qu’il recule sensiblement depuis quelques années dans l’ensemble de l’OCDE, comme dans l’Union Européenne. Plus de croissance et un commerce extérieur florissant Du côté de

Faute d’argent, les plus pauvres sacrifient leur santé

0 commentaire Le par

Faute d’argent, les plus pauvres sacrifient leur santé      Parmi les Français les plus pauvres (ceux qui appartiennent à un ménage dont le revenu mensuel net est inférieur à 1 200 euros), la moitié a déjà renoncé ou repoussé une consultation chez le dentiste, soit un bond de 22 points par rapport à 2008, et près de 4 sur 10 un rendez-vous chez un ophtalmologiste (39%, + 9 points), selon le 10e baromètre Ipsos/Secours populaire.       Dans les foyers les plus modestes, 64% indiquent avoir eu des difficultés au moment de payer des actes médicaux mal remboursés par la Sécurité sociale.    

Le Plan Européen Juncker

0 commentaire Le par

Depuis l’an passé, 18 projets français ont bénéficié du Plan Juncker        Avec 18 projets retenus depuis son démarrage, la France est le pays qui en a le plus décrochés, devant l’Italie. Neuf d’entre eux ont été choisis sur le volet innovation et infrastructure du plan opéré par la Banque européenne d’investissement (BEI) et les neuf autres sur le volet financement des petites et moyennes entreprises opéré par le Fonds européen d’investissement (FEI).         Parmi les projets sélectionnés l’an passé, la BEI a, par exemple, accordé des prêts de long terme. Une SEM d’Île-de-France et la régie picarde du service public de

L’évolution de la dépense publique locale

0 commentaire Le par

La Banque postale décrypte l'évolution de la dépense publique locale        Les collectivités locales gèrent désormais « 8 % de l’emploi total en France ( fin 2014), un patrimoine de plus de 1 300 milliards d’euros (10 % du patrimoine national et 69 % du patrimoine public fin 2014), versent des prestations sociales à 3,7 millions de bénéficiaires et ne représentent que 9% de la dette publique ».        Pour financer ces transferts de charges, le budget des collectivités locales a ainsi dû être multiplié par cinq depuis les premières lois de décentralisation pour atteindre 245 milliards d’euros en 2016.        Aussi, «

RSA

0 commentaire Le par

RSA : alors que les départements doivent 110 millions d’euros à la Caf, leurs dépenses ont augmenté de 23 % depuis 2010        Dans une lettre adressée la semaine dernière au Premier ministre, le président du conseil d'administration de la Cnaf, Jean-Louis Deroussen, révèle que les conseils départementaux doivent 110 millions d'euros aux Caisses d'allocations familiales (CAF) au titre du revenu de solidarité active (RSA) pour 2015. Du fait notamment de leurs difficultés à honorer leurs dépenses liées à cette allocation, certains départements ne s'acquittent plus de leurs remboursements auprès des CAF, qui se retrouvent à leur tour menacées de « difficultés de trésorerie »,   

Rôle des Métropoles

0 commentaire Le par

Entre compétitivité et proximité, les métropoles doivent faire le grand écart         Le 1er janvier 2015, Rouen, Lille, Brest, Nantes, Strasbourg, Montpellier, Grenoble, Lyon, Toulouse et Bordeaux accédaient au statut de métropoles, en application de la loi Maptam. Elles rejoignaient Nice et précédaient Marseille et Paris. « La liste n’est pas close et l’on peut penser que dans les prochaines années la France comptera une quarantaine de métropoles »,« La métropole est un carrefour où se croisent et s’entremêlent des fonctions locales, nationales et internationales. Elle a été conçue par le législateur comme le futur champion du développement territorial tout en exerçant des compétences

L’achat par son occupant d’un logement social

0 commentaire Le par

Logement social : appliquer « the Right to Buy » en France (« le droit d’acheter ») Le gouvernement et la plupart des élus locaux ne cessent d’annoncer la construction de nouveaux logements sociaux (HLM) afin de résoudre la crise. Mais le nombre de logements reste toujours insuffisant. Il vaudrait mieux s’inspirer de la réforme britannique des années 1980 qui a transformé en propriétaires les locataires des HLM.        C’est en 1980 que le gouvernement de Margaret Thatcher a introduit « the right to buy » une idée qui avait été lancée dans les années 1950 par le labour mais qui n’avait jamais été mise en pratique. Le principe est simple :

30 milliards d’euros dans l’économie régionale d’ici 2020

0 commentaire Le par

Contrats de plan : plus de 30 milliards d’euros injectés dans l’économie régionale d’ici 2020        Le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET) a publié le 7 janvier une note révélant que plus de 30 milliards d’euros seront injectés d’ici 2020 dans l’économie régionale grâce aux contrats de plan Etat-Région (CPER) : 14,3 milliards d’euros de l’Etat, 15,2 milliards des régions et 900 millions des collectivités infrarégionales signataires.          La priorité d’investissement de ces contrats reste le transport pour lequel la moitié des engagements financiers sera mobilisée (soit 15,2 milliards d’euros). Un domaine qui est « aussi le plus

Les derniers contenus multimédias